Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revue Bielles

bielleseulebleue.jpgBielle, n.f.  pièce dotée de deux articulations, une à chaque extrémité, dans le but de transmettre une force, un mouvement ou une position. L'articulation à chaque extrémité de la bielle peut être un pivot ou une rotule.
Son utilisation la plus connue est dans le système bielle-manivelle où, associée à une manivelle, on obtient la transformation d'un mouvement de rotation continu en un mouvement alternatif de rotation ou de translation, et réciproquement.
Source Wikipedia 2016
 
 
 

Bielles est née par hasard, sur un coin de table.
La revue a mis longtemps à germer. Il a fallu trouver les auteurs, mais surtout qu'ils se passent le relais... Relais défini par une phrase ou par un élément extrait du texte précédent (choisi selon quelque aléa ou bien selon l'inspiration facétieuse des organisateurs, ce qui revient au même). Le dernier texte renvoie au tout premier, et referme ainsi une boucle infinie de lecture. Le point de départ n'est plus qu'un vieux souvenir...
 
La structure de Bielles rappelle (à vrai dire fort trompeusement, eu égard à la sportivité des initiateurs de la revue) la course de 4*100 mètres. Elle est cependant, et plus précisément, inspirée des contes enchâssés d'autrefois. Pierre Chabrol fut en France une grande figure de cette tradition*. En dehors de notre beau pays citons les contes des Mille et une nuits, qui constituent certainement l'oeuvre de contes enchâssés la plus célèbre dans le monde. 
 
Bielles reprend cette forme originale, et se présente comme le fruit d'un exercice incroyablement (enfin, moi, j'y crois pas) distendu dans le temps, d'auteur en auteur.
Vous tenez aux bouts de vos doigts son numéro 0. S'il advenait un numéro 1, voire même un 2 ou un 3, sans compter un potentiel 4, tout en souhaitant rompre là rapidement l'enchaînement numérique trop attendu, il est d'ores et déjà utile de considérer que ce ne sera pas tout à fait demain, et d'affirmer que le support, la forme de chaque numéro pourra quelque peu différer... A ce propos, et sans dévoiler l'avenir, nous menons par exemple actuellement quelques expérimentations pour enchâsser des pigeons voyageurs. Nous souhaitons cependant maintenir cela sous le sceau du secret, et pas seulement au titre des nombreuses difficultés rencontrées.
 
Si à la lecture du numéro 0 il vous vient l'envie de proposer votre candidature pour la réalisation du prochain numéro, contactez nous! (muni d'un pigeon déjà voyagé)
 
Dominique & Thomas, pour la revue Bielles
 

* Vous en aurez par exemple ici: Vidéo 1 et ici: Vidéo 2 un aperçu.

 

Les commentaires sont fermés.